dimanche 16 novembre 2014

300 représentations !


Hier soir, samedi 15 novembre, s'est déroulée dans le beau salon de Sophie Barrouyer et Frédéric Monié la 300ème représentation de "Jean-Jacques". 
Merci à toutes celles et tous ceux qui ont rendu cela possible.



samedi 25 octobre 2014

Jean-Jacques à Montmorency


Le samedi 29 novembre à 17h00 je présenterai la première partie du neuvième livre des Confessions au Conservatoire de musique, danse et art dramatique de Montmorency, et ce, à l'invitation de l'équipe du Musée Jean-Jacques Rousseau, sis dans la maison où celui-ci vécut avec Thérèse Levasseur de 1757 à 1762.

Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien ci-dessous...




http://museejjrousseau.montmorency.fr/fr/news/spectacles/les-confessions-par-william-della-rocca

samedi 27 septembre 2014

Hommage à Colette


Colette James nous a quittés le 13 septembre dernier.

J'ai eu la chance de la connaître grâce à Jean-Jacques Rousseau, qui nous a réunis dans l'amour de la littérature, de la liberté, de la musique, et donc de la sensibilité et de la beauté.

Treize dimanches après-midi, pendant un peu plus de deux ans, elle nous a délicatement et généreusement accueillis, lui et moi, dans son beau salon de la rue de la Cerisaie, transformé pour l'occasion en un petit théâtre, où j'ai dit, dans des conditions parfaites et devant un public d'amis choisis par ses soins, les Confessions du célèbre Citoyen de Genève.

Ce furent des moments précieux et inoubliables dont je lui serai toujours reconnaissant.

Oui, j'ai eu beaucoup de chance de rencontrer Colette, comme tous les artistes qu'elle a aimés et pris sous son aile, et j'aime que Jean-Jacques ait donné son prénom à la petite bergère, héroïne du Devin du village, son célèbre opéra.



L'air de Colette dans le Devin du village

dimanche 27 juillet 2014

Article dans le Bien Public


"Jean-Jacques" célébré dans le Bien Public 
après sa récente tournée bourguignonne.



mardi 15 avril 2014

Le feu d'artifices continue !!!


Un IMMENSE merci à Hélène Combis.

http://www.franceculture.fr/2014-04-10-jean-jacques-rousseau-dans-votre-salon








Anne Rabaron, créatrice des costumes de Jean-Jacques



Après une formation en création textile-impression à l'École Supérieure des Arts Appliqués Duperré de Paris, elle s'oriente vers le costume de spectacle. Depuis 1990, elle a assuré la création et la réalisation de plus d'une soixantaine de productions de théâtre, d'opéra, de danse contemporaine, de cirque,  spectacles jeune public , etc... Elle collabore régulièrement avec la Compagnie du Matamore, que dirige Serge Lipszyc (Macbeth, La Nuit des Rois, Le Mariage de Figaro, Le Misanthrope…), aux chorégraphies de la compagnie Carré Blanc-Michèle Dhallu (Petit Bobo, Chiffonnade, Grand Large…), aux créations de l'Opéra-Studio de Genève, dirigé par le chef d’orchestre Jean-Marie Curti (Le Barbier de Séville, Don Giovanni, L'Enlèvement au sérail…). Elle a également réalisé la garde-robe de Tintin pour l'exposition permanente Moulinsart, d'après les dessins d'Hergé, au château de Cheverny. C’est sa deuxième collaboration avec William della Rocca, qu’elle a déjà habillé lors du spectacle Le Verger des Solitaires qui fut mis en scène par Anouch Paré et représenté au Musée national des Granges de Port-Royal au printemps 1993.



www.annerabaron.com


A ma demande, Anne a réalisé six costumes différents qui marquent l’évolution de Jean-Jacques au fil du récit de sa vie.

Les photos ci-dessous, signées Eric Valdenaire, sont davantage destinées à mettre en valeur le travail magnifique qu’Anne a réalisé au fil de ces six années qu’à témoigner de mon incarnation sur scène de Jean-Jacques Rousseau.



Costume des livres I à IV


Costume des livres V et VI


Costume des livres VII et VIII


Costume du livre IX


Costume des livres X et XI



Costume du livre XII




mardi 1 avril 2014

Un truc totalement dingue… et CHICissime ! dit-elle.


Jean-Jacques, coup de coeur dans Ça balance à Paris sur Paris Première.
Merci, Gaëlle Tchakaloff !

video



vendredi 14 février 2014

Rousseau à domicile


C'est le titre, tout à fait idoine, du très bel article que vient de consacrer Grégoire Leménager à Jean-Jacques à la page 122 du Nouvel Observateur daté du 13 février 2014. Merci à lui et à ceux qui ont permis que ce petit miracle ait eu lieu. Cela me permet de fêter de manière éclatante le septième anniversaire de la première représentation de ce spectacle.



Une version plus longue de cet article en cliquant ici :



lundi 20 janvier 2014

Possession !


A l'approche du septième anniversaire de la création du premier épisode de Jean-Jacques, c'est un cadeau magnifique que m'offre aujourd'hui Philippe Meyer et qui remplit de joie toutes celles et tous ceux qui m'accompagnent dans ce beau voyage depuis 2007.
Merci à lui !


http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-philippe-meyer-chronique-de-philippe-meyer-2014-01-20